Alors que s'achève le procès LuxLeaks et que se tient à Londres un sommet international anti-corruption pour lutter contre la fraude fiscale, le secrétaire d'État au Budget et le magistrat spécialiste de l'évasion fiscale sont nos invités.

►►►À retenir :

  • CP : "Il y a toujours dans les pays des parties dévolues à l'évasion fiscale. Le Delaware aux États-Unis. En France, François Hollande est toujours co-prince d'Andorre"

►►►Charles Prats "Le Royaum-Uni a des paradis fiscaux dans sa sphè re d'influence"

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

  • CE : "Tant qu'on n'aura pas couvent l'ensemble de la planète avec des lois de transparence, on n'aura pas résolu le problème"
  • CE : "A partir du 30 juin ou du 1er juillet, la liste des trusts français sera mise à disposition du public avec les véritables bénéficiaires"

►►►Christian Eckert, nous allons publier la liste des trusts en France

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

  • CP, sur la fraude fiscale : "On n'arrivera jamais à agir en amont parce que le fraudeur voudra toujours se cacher. On peut agir sur l'utilisation en aval des biens. S'il y a des mécanismes d'inversion de charge de la preuve par exemple, ça peut être utile"
  • Sur la BNP et le Crédit agricole éclaboussés dans l'affaire des Panama Papers : CE : "Il fait être attentif aux dates. Le Monde fait allusion à des dates anciennes" "L' Autorité de contrôle prudentiel fait des enquêtes sur les banques françaises et leurs filiales mais il faut lui donner plus de souplesse"
  • CE : sur la fraude fiscale : "On a énormément progressé".
  1. CP : « Aujourd'hui le Procureur de la République ne peut pas se saisir seul d'un dossier en fraude fiscale à cause du verrou de Bercy ! (...) Le Procureur ne peut s’autosaisir que lorsqu’il poursuit pour blanchiment mais pas pour fraude fiscale !»
  2. CP « Ce verrou de Bercy aurait pu être ouvert mais hier, il a été fermé en commission mixte paritaire »
  3. CP : « L'argument de dire que la Justice est moins bien lotie que l’administration fiscale est spécieux »
  4. CE : "Aujourd’hui, il n'y a pas une personne en prison pour fraude fiscale "
  5. CE : « Aujourd’hui l'affaire Cahuzac ne serait plus possible sous cette forme »
  6. CE : « Depuis décembre dernier, l’administration fiscale peut connaître pour toutes les entreprises la nature de leur activité grâce à l’obligation de reporting pays par pays »
  7. CE : « Certains acteurs demandent à ce que ces informations soient rendues publiques. Le gouvernement est favorable à ce que les entreprises rendent publiques ces informations à condition que tous les pays européens fassent la même chose »
  8. CE : « Il y a 5 situations de grandes entreprises multinationales qui représentent plus de 3 milliards de redressements fiscaux qui ont été possibles l’année dernière »
  9. ►►►Christian Eckert "Cinq sociétés ont été redressées pour un total de 3,3 milliards d'euros"

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

07h01
Le journal de 7h
Exporter
07h30
Le journal de 7h30
Exporter
08h00
Le journal de 8h
Exporter
Les invités
L'équipe
Thèmes associés