La loi Travail arrive au Sénat. La contestation se poursuit dans la rue. La ministre du Travail répond aux questions de Patrick Cohen.

Myriam El Khomri
Myriam El Khomri © Radio France / Anne Audigier

À retenir

"La CGT a fait la politique de la chaise vide (…) ils ne sont pas venus . La position de la CGT a évolué et c'est une bonne chose. Si le mot d’ordre de la CGT c’est le retrait de tous les articles de ce texte, ce ne sera pas possible."

À propos des modifications apportées par le Sénat, notamment sur les 35h : "Tout ne doit pas aller dans le cadre des accords d’entreprise » les 35h « doivent relever de la loi."

Suite à l’exemple de référendum dans l’entreprise Smart : "La consultation des salariés ne pourra plus se faire directement sur demande de l'employeur."

"La réduction du temps de travail en 2001 a permis de créer 350.000 emplois, c'était une bonne chose." Mais elle est défavorable à un passage aux 32h.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.