Arnaud Montebourg présente mercredi matin en Conseil des ministres son plan de "résistance économique" pour aider les entreprises qui connaissent des difficultés de trésorerie mais sont néanmoins jugées viables.

Invité de Patrick Cohen, le ministre du Redressement productif a annoncé que son "plan de résistance économique", sera doté de 380 millions d'euros qui pourraient être utilisés pour soutenir des sociétés connaissant une mauvaise passe, comme le fabricant d'électroménager FagorBrandt.

"L'Etat va faire la banque"

"Puisque le système bancaire ne fait pas son travail et ne veut pas prendre de risque, l'Etat va faire la banque. Nous allons emprunter pour prêter" aux entreprises en difficulté, a affirmé le ministre.

"Nous avons ressorti un vieux fonds qui existe depuis 1948, qui a servi dans toutes crises conjoncturelles en France qui s'appelle le FDES (Fonds de développement économique et social)", actuellement doté de 80 millions d'euros, a-t-il indiqué.

"Il sera réorienté autour de mesures de résistance économique", a ajouté le ministre, qui présentera ce matin son plan en Conseil des ministres, puis au Parlement dans la foulée. "Je vais cette après-midi à l'Assemblée nationale pour demander au Parlement l'autorisation de le faire", a-t-il affirmé.

"La crise est généralisée en Europe en raison du choix austéritaire de l’Union européenne"

Arnaud Montebourg attribue la responsabilité de la crise politique actuellement "généralisée en Europe" à l'austérité imposée par Bruxelles. Le ministre du Redressement productif appelle "à construire une stratégie alternative" au sein de l'UE. "Nous avons à construire une stratégie alternative dans l'UE", a affirmé le ministre.

Comme il le répète depuis des semaines, arnaud Montebourg a rappelé que la zone euro est la seule région du monde qui ne connaît toujours pas la croissance et a salué la décision de la Banque centrale européenne de baisser son principal taux directeur à 0,25% la semaine dernière, tout en regrettant que "l'euro soit encore trop fort".

"L’abjection a des limites"

Interrogé sur la une de "Minute", Arnaud Montebourg a rendu hommage à Christiane Taubira. Le ministre du Redressement productif trouve totalement justifié que le Premier ministre ait saisi la justice.

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.