Jean-Pierre Raffarin
Jean-Pierre Raffarin © radio-france / Delphine Goldsztejn/Le Parisien/PhotoPQR

Patrick Cohen reçoit Jean-Pierre Raffarin , sénateur UMP de la Vienne. L'ancien Premier Ministre a appelé à un rapprochement entre le centre et la droite avec "un pôle humaniste fort car sinon l'UMP aura du mal à être crédible dans un projet d'alternance". "Nous devons créer un mouvement républicain, humaniste et indépendant" a affirmé Jean-Pierre Raffarin qui souhaite "bâtir un mouvement" dans l'optique peut être des prochaines élections internes à l'UMP à l'automne. Afin notamment de préparer les élections locales de 2014, il considère que "ce projet d'alternance doit être porté par une UMP qui se fonde sur un pilier de droite républicaine et sur un pilier de droite humaniste".

Le Sénateur de la Vienne est également revenu sur une des clés de ces législatives qui est la relation entre l'UMP et le FN. Bien qu'il considère que la position de l'UMP "n'a pas changé vis-à-vis du FN", il ne veut pas "banaliser les extrêmes" car "le FN n'a pas changé : c'est pour cela que je ne souhaite aucun accord". Aucune entente n'est donc possible selon lui entre les deux partis : "nous n'avons pas d'acord, nous n'avons pas de soutien, nous n'avons pas de désistement [...] au fond il n'y a pas d'évolution ni de changement".

  • L'invité
  • Interactiv'
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.