Le président du MoDem et co-président du mouvement l'Alternative, était l'invité de Patrick Cohen.

Pour François Bayrou l'état du pays est très préoccupant.

Libération de la parole raciste car certains " ont cru, dans plusieurs courants d'opinion, qu'on pouvait dire tout haut un certain nombre de choses que les gens n'osaient même pas murmurer entre eux". ". Cette parole "décomplexée" aboutit à ce "remugle immonde" a déclaré François Bayrou et la responsabilité en revient à "tout ceux qui ont cru qu'il y avait une rampe de lancement pour des entreprises politiques pour obtenir des scores en laissant se développer ou en faisant semblant de laisser se développer certaines choses".

Un pays entrainé, selon François Bayrou, "dans une contreverse qui n’est pas celui de l’éducation". pour le Président du Modem "le probème du pays n'est pas celui des rythmes scolaires. Il faut apprendre aux enfants à lire !" a assuré l'ancien ministre de l'Éducation nationale (1993-1997) qui pronostiqué que la "réforme ne sera pas mise en place à la rentrée 2014 telle qu'elle est prévue".

Face à la crise sociale, la révolte de certains "contribuables ou usagers", le Président du Modem décrit un pays "au bord de l’insurrection contre ceux qui le gouvernent". Mais plus grave, François Bayrou pronostique qu'en cas de remplacement de ce gouvernement "par un gouvernement UMP ou e droite en général, vous aurez exactement les mêmes problèmes".

François Bayrou

href="http://www.franceinter.fr/#"> Lecture

Les invités

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter

(ré)écouter Le 7/9 Voir les autres diffusions de l'émission

Leonora Miano

Gaël Giraud

Le 7/9

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.