La secrétaire nationale d'EELV était l'invitée de Marc Fauvelle.

Réagissant au rapport du Sénat intitulé "Pollution de l'air: le coût de l'inaction" et rendu public mercredi, qui évalue globalement à 101,3 milliards d'euros le coût annuel de la pollution de l'air, Emmanuel Cosse demande que le gouvernement arrête la niche fiscale qui permet la baisse artificielle des couts du diésel

07h30
Exporter
08h37
Exporter
08h42
Exporter
Les invités
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.