musée de l'homme
musée de l'homme © Radio France

A la veille de sa réouverture samedi 17 octobre après six ans de travaux, France Inter est en direct du musée de l'Homme à Paris pour une matinale spéciale avec le paléoanthropologue Yves Coppens, la commissaire générale de l'exposition Evelyne Heyer et Bruno David, le président du Muséum national d'histoire naturelle.

Patrick Cohen : ce nouveau musée est une autre approche ?

Bruno David : - C’est une approche complètement différente. Nous avons choisi de faire un musée du XXIème siècle.

Le dépouillement par le Quai Branly a été un traumatisme ?

Bruno David - Ça a été un véritable traumatisme mais les équipes ont montré que la richesse du musée était telle qu’on pouvait faire un magnifique musée avec ce qu’il restait.

►► Retrouvez ici la visite virtuelle du musée

vue plateau mdh
vue plateau mdh © Radio France / Séverine Bastin
vue régie
vue régie © Radio France / Séverine Bastin

Ces bustes de plâtres ont été moulés sur des vivants, c’est un échantillon de l’humanité du XIXè, quelle est l’histoire de ces objets ?

Evelyne Heyer : - On avait envie de mettre en avant la diversité de l’Homme à travers la diversité de ses aspects physiques. Au XIXè siècle, avant les caméras, pour ramener un souvenir de ce qu’on voyait on faisait un moulage sur vivant.

Yves Coppens - C’est un musée humaniste et universel qui prend l’Homme dans son passé, présent et avenir. C’est le couple être et environnement qui importe.

bsute mdh
bsute mdh © Radio France / Séverine Bastin

Des bustes moulés sont notamment exposés… Ces bustes sont liés à la phrénologie ?

Evelyne Heyer - C’est une science qui a été très vite battue en brèche mais cette idée est restée dans la société civile : l’expression "bosse des maths" vient de là.

Yves Coppens - J’aimerais que le personnel du musée de l’Homme poursuive cette collection de bustes.

►►Le Zoom de la rédaction : Musée de l'Homme, la métamorphose

"Nous avons voulu remettre à l’ordre du jour le discours d’égalité entre tous les êtres humains"

Le musée sera en tout cas un bel écrin pour le squelette Lucy....

Yves Coppens - Oui ! D'ailleurs à chaque fois on me dit : ça pourrait être le musée de la femme !

Bruno David – C’est un débat qu’on a eu, notamment l’appeler "musée de l’Humanité" plutôt que "musée de l'Homme".

Evelyne Heyer – On a voulu remettre à l’ordre du jour le discours d’égalité entre tous les êtres humains.

Le néolithique est une période fascinante. On se met à tout domestiquer. C’est le début des épidémies, on change notre alimentation. C’est le début d’un nouveau monde dans lequel nous vivons encore.

duo plateau
duo plateau © Radio France / Séverine Bastin

Ce qui surprend le visiteur c’est ce mélange des sciences. Il y a aussi de l’anatomie…

Evelyne Heyer – Il y a surtout une question nouvelle : le rapport entre l’Homme et la nature. On resitue l’Homme dans le monde du vivant. Notons à cet égard que le néolithique est une période fascinante. On se met à tout domestiquer. C’est le début des épidémies, on change notre alimentation. C’est le début d’un nouveau monde dans lequel nous vivons encore. Le musée présente de très belles pièces contemporaines. Nous avons notamment un car décoré qui vient du Sénégal, qui montre comment les cultures prennent des éléments de la mondialisation en les détricotant.

buste 2 mdh
buste 2 mdh © Radio France / Séverine Bastin
vue installation mdh
vue installation mdh © Radio France / Séverine Bastin
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.