Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy © radio-france / JB Le Quere / Maxppp

À 5 jours du premier tour, Patrick Cohen reçoit dans le cadre des matinales spéciales présidentielle le président-candidat Nicolas Sarkozy . Beaucoup de sujets comme l'affaire Bettencourt et l'indépendance de la Justice, le mariage homosexuel, le role de la BCE ont été abordés entre autres. Interrogé sur les déclarations d'Anne Lauvergeon sur la volonté de vendre une centrale nucléaire à Kadhafi quand il était au pouvoir, le Président de la République affirme qu'il "n'a jamais été question de vendre une centrale à M. Kadhafi" et se défend de toute collaboration avec le régime libyen de l'époque : "si M. Kadhafi est parti et si Benghazi a été sauvée c'est parce que la France est intervenue".

Nicolas Sarkozy réagit à l'édito de Thomas Legrand

1'13" : C'est difficile d'expliquer aux français des sujets de plus en plus complexes dans un temps médiatique de plus en plus bref

Nicolas Sarkozy dans 5 Minutes avec

7'45" : Pour moi une famille c'est un père et une mère [...] Ce n'est pas deux pères ou deux mères

Nicolas Sarkozy réagit au reportage de la rédaction sur le travail de militants UMP en banlieues

4'30" : Si on ne veut pas que les extrêmes fassent des ravages, les républicains que nous sommes doivent prendre en compte la souffrance des gens

Nicolas Sarkozy invité du 7/9

5'45 : Au contraire de François Hollande je pense qu'il y a un problème massif du coût du travail en France

Nicolas Sarkozy répond aux questions des auditeurs dans Interactiv'

1'05" : Il n'a jamais été question de vendre une centrale nucléaire à M. Kadhafi

Les coulisses de l'émission

lien image dossier le président vous répond
lien image dossier le président vous répond © Radio France
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.