C’est parti pour le tour de France des municipales sur France Inter. Première étape ce matin, à Marseille. Le 7/9 était en direct de la cité phocéenne, précisément au Théâtre de la Criée. Patrick Cohen a reçu Patrick Mennucci, le candidat socialiste, et Jean-Claude Gaudin, le maire actuel qui n’est toujours pas officiellement candidat ("Je vous le dirai un peu plus tard").

A quatre mois du premier tour des municipales, un sondage BVA pour France Inter en partenariat avec Le Parisien / Aujourd'hui en France confirme ce matin la grande incertitude qui règne sur le scrutin marseillais. Patrick Mennucci (41%) y devance en effet Jean-Claude Gaudin (40%) d’une courte tête. Voici ce qu'il faut retenir de leurs principales déclarations.

[Consultez le pdf du sondage ici]

Sur les rythmes scolaires :

Jean-Claude Gaudin : "Je ne ferai pas d’indiscipline républicaine, ce n'est pas dans ma nature. Oui nous appliquerons la réforme, mais qui paiera ?"

Patrick Mennucci : "Si je suis élu maire, je mettrai en place la réforme des rythmes scolaires, mais dans la concertation."

Sur la politique nationale :

Jean-Claude Gaudin : "Avec Hollande c’est l’échec assuré. Avec Mennucci c’est l’échec à éviter."

Patrick Mennucci : "Jean-Marc Ayrault a tout fait pour aider Marseille."

Sur leur vision de la campagne à venir :

Jean-Claude Gaudin : "Si je suis candidat, je ne serai pas un candidat idéologue, mais un candidat."

Patrick Mennucci : "Il faut le rassemblement le plus large possible. Voilà pourquoi je demande à Europe Ecologie Les Verts de nous rejoindre."

Sur l'insécurité :

Patrick Mennucci : "Il faut chasser l‘économie de la drogue pour installer une autre économie."

second tour de la primaire socialiste à marseille
second tour de la primaire socialiste à marseille © reuters
07h00
Le journal de 7h
Exporter
07h30
Le journal de 7h30
Exporter
07h43
Illustration pour le 7h43
Exporter
07h49
Exporter
07h52
Léa Salamé
Exporter
08h02
Le journal de 8h
Exporter
08h37
Illustration pour "Interactiv' "
Exporter
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.