L'affaire du bijoutier de Nice, les règlements de compte à Marseille, le non-cumul des mandats ... Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls est l'invité du 7/9 de France Inter.

La vidéo de son interview et les articles qui s'y réfèrent

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a appelé mercredi les sénateurs, opposés en majorité à l'interdiction du cumul des mandats, à dépasser leurs réticences, jugeant l'adoption de la loi inéluctable. Il a prévenu que le gouvernement s'opposerait à des amendements visant à dénaturer le texte, qui a été adopté par l'Assemblée nationale, puis rejeté en commission des lois du Sénat, alors que les députés auront le dernier mot. Les Sénateurs ont décidé de ne pas se laisser faire. [Dans la nuit de mercredi à jeudi, ils ont voté des amendements leur permettant de conserver leurs mandats. ](http://www.franceinter.fr/depeche-les-senateurs-saccrochent-a-leurs-sieges) ### Les violences dans le Sud-Est de la France
Les chiffres de la délinquance à Marseille
Les chiffres de la délinquance à Marseille © Radio France
Manuel Valls s'est rendu à Nice mardi au lendemain d'[un rassemblement de soutien au bijoutier de Nice qui a été mis en examen pour homicide volontaire après avoir abattu un de ses agresseurs](http://www.franceinter.fr/depeche-bijoutier-de-nice-un-million-de-soutiens-et-un-peu-moins-de-questions). Il a orgaisé une réunion de travail avec les commerçants de la ville. La semaine dernière, deux nouveaux meurtres se sont produits, dont celui d'Adrien Anigo, fils du directeur sportif de l'Olympique de Marseille, portent à 15 le nombre de personnes tuées dans des règlements de comptes depuis le début de l'année et relancent le débat sur la criminalité qui gangrène la ville. Manuel Valls, a réclamé un "pacte national" pour lutter contre les trafics de drogue à l'origine de nombreux homicides dans la cité phocéenne. ### Interactiv'
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.