Pour en débattre autour de Patrick Cohen, Karine Berger, député PS des Hautes Alpes et Eric Woerth, député UMP de l'Oise et ancien ministre du budget.

Karine Berger explique qu'il était nécessaire d'attendre avant de remettre à plat la fiscalité. "Maintenant que les choses vont mieux, que les déficit baissent, nous avons plus de marge de manoeuvre ", explique-t-elle.

Eric Woerth reprend immédiatement la député PS : "Ce n'est pas vrai, les choses ne vont pas mieux. Le chômage et le déficit augmentent " et d'ajouter que "la fiscalité ne doit pas être chahutée tout le temps, dans tous les sens ".

Karine Berger indique enfin que "tous les partenaires sociaux et l'ensemble des Français seront amenés à se prononcer sur la fiscalité ".

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.