Politique familiale, campagne pour la présidence de l'UMP, Hervé Mariton, député UMP de la Drôme, candidat à la présidence du parti était l'invité de Patrick Cohen.

Après avoir contesté les résultats du premier baromètre politique mensuel ODOXA pour France Inter, L'Express et la presse régionale qui montre que Nicolas Sarkozy reste le grand favori des Français, suivi de Bruno Le Maire –Hervé Mariton est très loin– le candidat à la présidence de l’UMP a voulu marquer sa différence, notamment avec Nicolas Sarkozy.

D’abord en rappelant que parmi les trois candidats à la préidence de l’UMP, il est le seul à ne pas être candidat aux primaires et à le dire, « seul moyen, selon lui, de relever le parti et ses finances ».

Ensuite, le député de la Drôme a développé sa politique et notamment sa préférence pour le droit du sang sur le droit du sol –contrairement à Nicolas Sarkozy-, car « avec le droit du sang on ne devient pas français simplement parce qu’on est né en France ».

Hervé Mariton est également opposé au mariage de personnes du même sexe, qu’il espère voir abrogé, mais sans effets rétroactif.

Interrogé sur la proximité avec les thèses d’Eric Zemmour et avec les idées du Front National, le député a précisé ne pas partager les idées économiques d’Eric Zemmour, mais « comme lui je dis que l’enjeu de l’identité est fondamental » explique-t-il. Et c’est encore l’économie qui le différencie du FN : « J’ai une vision de l’économie totalement différente du Front National, je suis pour la mondialisation et il faut faire la pédagogie pour l’expliquer » conclut-il

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
  • 0145247000
(ré)écouter Le 7/9 Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.