Bruno Le Roux
Bruno Le Roux © MaxPPP/Christophe Petit Tesson

Le président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale est l'invité de Bruno Duvic.

Mardi, des députés socialistes ont tenté de convaincre Manuel Valls d'adoucir son plan d'économies en préservant les petites retraites et les prestations sociales et en décalant d'un an la baisse annoncée du coût du travail pour les grandes entreprises.

►►► ALLER PLUS LOIN | Un geste pour les petites retraites ?

Pour le président du groupe PS, le message de justice sociale n'a pas assez été entendu par les Francais

Bruno Le Roux avec Bruno Duvic

Pour Bruno Le Roux, il "n’est plus possible de voir des gens rentrer dans l’impôt et donc se voit supprimer nombre de prestation sans avoir eu des revenus supplémentaires", c'est pourquoi les députés demandent des mesures spécifiques pour les "bas de barème".

Bruno le Roux compte évidemment sur le fait que les députés votent le plan d'économie qu'il dit être "juste". "Si on ne vote pas ce plan, di-il, s'il ne devait pas y avoir de majorité à l'Assemblée, le gouvernement perdrait sa crédibilité européenne et subirait le reproche des électeurs sur le manque de courage".

Peut-être est-ce pour "motiver" les députés, en tout cas le président du groupe socialiste a précisé que :

le geste des députés qui n’ont pas voté la confiance est grave et ne restera pas sans conséquences.

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.