Le Sénateur de la Vienne répond aux questions de Patrick Cohen et des auditeurs... Et défend l'UMP comme rempart contre la montée du Front national aux municipales.

Pour Jean-Pierre Raffarin, pas d'ambiguité : "le Front national est en dehors du pacte républicain". L'ancien Premier ministre refuse toute possibilité d'alliance avec des candidats du parti de Marine Le Pen, y compris aux municipales. Et il estime que "tous les dirigeants de l'UMP sont contre". Pour lui, le parti doit même être le rempart contre le Front national. "Une UMP rassemblée est largement devant le FN. Mais si l'UMP éclatait, le FN serait aux seconds tours."

Il faut donc que l'UMP reste soudée : "Il y a d'autres objectifs que de s'opposer à nouveau. Mais nous sommes dans l'opposition, nous n'en avons pas l'habitude. Or l'unité de l'UMP est menacée par un manque de culture du débat et un excès de culture du chef". Car selon l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac, "le FN se développe quand le PS est faible. On l'a vu en 2002 avec Lionel Jospin."

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.