Analyse des résultats du second tour de la présidentielle en Autriche, marqués par la percée de l'extrême droite et de son candidat Norbert Höfer (FPÖ), avec nos invités le politologue Dominique Reynié et le spécialiste de l'Europe de l'Est Jacques Rupnik

Dominique Reynié : « En Autriche, le principal évènement a déjà eu lieu avec les deux principaux partis éliminés »

Dominique Reynié : « Les partis populistes de droite sont devenus des partis de la classe ouvrière »

Si le FPÖ l’emporte, il a annonçait qu’il dissoudra l’Assemblée : Jacques Rupnik « et on se retrouverait non seulement avec un Président, mais aussi avec un Chancelier d’extrême droite (…) Cela serait inédit pour l’Autriche depuis 1945 mais signerait une nouvelle étape de l’Europe».

Dominique Reynié : « C’est un pays où la gauche même a participé à ce glissement vers la droite » puisque dans plusieurs Länders la gauche gouverne avec le FPÖ.

Les invités
  • Dominique ReyniéPolitologue, directeur général de Fondapol, cercle de réflexion de centre droit (Fondation pour l'innovation politique) et professeur à Science Po
  • Jacques RupnikPolitologue
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.