jean-françois copé accusé de faire le lit du front national
jean-françois copé accusé de faire le lit du front national © reuters
**Le président de l'UMP est l'invité de la matinale. Il répond aux questions de Patrick Cohen et des auditeurs.** ### Le dossier ukrainien Après "une semaine très forte en émotions et en inquiétudes" à Kiev, Jean-François Copé estime qu'il faut "discuter" avec la Russie. Seule façon, selon le président de l'UMP, d'aider l'Ukraine à tourner la page de la présidence Ianoukovitch et à sortir de la crise économique dans laquelle le pays est plongé.
### Le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes Les violences en marge de la manifestation anti-aéroport à Nantes montrent, selon Jean-François Copé, "l'incapacité de ce gouvernement de maintenir l'ordre". Le patron de l'UMP appelle le premier ministre Jean-Marc Ayrault à sortir de "l'ambiguïté sur ce dossier". Comment ? "Les Verts doivent sortir du gouvernement une bonne fois pour toutes", selon lui. **"Le dossier Notre-Dame-des-Landes est à l'image de la politique menée par le premier ministre", dit Jean-François Copé.**
### Les municipales... et le retour de Nicolas Sarkozy Pour Jean-François Copé, "une ville gérée par la gauche et une ville gérée par la droite, ce n'est pas la même chose". Pour appuyer son propos, le président de l'UMP affirme que les villes de gauche "s'opposent de manière générale à la création de polices municipales ou à la mise en place de caméras de surveillance".
Par ailleurs, Jean-François Copé assure qu'il "n'y aura jamais ni d'alliance, ni d'appel à voter pour le FN" lors des prochaines municipales. Enfin, interrogé sur le retour éventuel de Nicolas Sarkozy, le patron de l'UMP est formel : quoi qu'il arrive, "il y aura des primaires en 2016, c'est dans nos statuts".
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.