L'Assemblée nationale examine aujourd'hui en première lecture un projet de loi pour assurer plus d'indépendance et plus de pouvoir au Conseil Supérieur de l'Audiovisuel. Le président du CSA, Olivier Schrameck est l'invité de France Inter.

Parmi les mesures envisagées, le CSA pourrait passer de 9 à 7 membres. Leur mode désignation pourrait aussi changer en associant l'opposition aux nominations.

Enfin, et surtout, le choix des patrons de chaînes publiques ne dépendrait plus directement du président de la République mais du CSA.

Le président du CSA répond aux questions des auditeurs

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.