Eric Ciotti
Eric Ciotti © radio-france / Francois Lafite/Wostok Press

Le député UMP et président du conseil général des Alpes-Maritimes était l'invité de la matinale. Il répondait aux questions de Patrick Cohen et à celles des auditeurs. Il a évoqué l'affaire Bygmalion, et la crise qui secoue l'UMP et la refondation du parti en vue du congrès de novembre.

Eric Ciotti est longuement revenu sur l’affaire Bygmalion. Il a notamment évoqué le meeting niçois de Nicolas Sarkozy le 20 avril 2012 : le dernier avant le 1er tour de la présidentielle. Le député des Alpes-maritimes a fait part de son étonnement au vu de montants annoncés pour l’organisation de l’évènement : 604.605 euros facturés par la filiale de Bygmalion selon le site Mediapart.

Tout ça me paraît démesuré par rapport à ce que j'ai vu et ce dont j'ai connaissance habituellement. On parle de plusieurs centaines de mililers d'euros qui auraient été facturés par Bygmalion. Je pense que le coût normal d'un meeting dans cette salle, c'est deux à trois fois moins.

Eric Ciotti s’est aussi exprimé sur la nécessité de refonder de l’UMP par une nouvelle équipe, qui ne soit pas impliquée dans les affaires.

Jerôme Lavrilleux n’a plus sa place à l’UMP. Il veut contester son exclusion… mais qu’il se taise !

Le député des Alpes-Maritimes a aussi regretté la place toujours occupée par l’ancien président de l’UMP.

Jean-François Copé dépose des propositions de loi sur la transparence de la vie politique. Qu’il s’occupe quelques temps de Meaux, ça lui fera du bien et à nous aussi !

Eric Ciotti s’est montré ouvert quand à un changement de nom de l’UMP. Le sujet devrait être évoqué lors du congrès du parti au mois de novembre.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
  • 0145247000
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.