Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy © MYOP

Nicolas Sarkozy est l'invité du 7/9 de Patrick Cohen. Alors qu'il refuse toute alliance ou accord avec le FN car "il existe un certain nombre de différences" entre lui et Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy ne veut pas pour autant voir dans le vote FN un vote total d'adhésion car "ces 6 millions de français ne sont pas séduits par les thèses d'extrême droite" : "je suis persuadé qu'à partir du moment où l'on a 18% des français qui expriment ce vote, ce sont des gens qui disent en réalité que ça ne peut plus durer, on n'est pas satisfaits de l'évolution du monde depuis 30 ans, on veut conserver notre mode de vie, [...] on veut des frontières, on veut la nation".

Sur l'économie, la croissance et la gestion de la dette française, Nicolas Sarkozy estime prioritaire "le remboursement de nos dettes" pour retrouver un certain niveau de croissance et affirme n'avoir "jamais cru en la politique de rigueur car c'est une erreur" : "la France doit diminuer ses dépenses, réduire son déficit, rembourser sa dette pour être maîtresse de son destin".

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.