Au lendemain de la victoire du "oui" au référendum sur l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, l'ancienne ministre écologiste est l'invitée de Patrick Cohen.

"C’était prévu. Le périmètre décidé pour ce vote était défini pour obtenir ce résultat."

"Je continuerai de soutenir les opposants à l’aéroport. Nous avons fait campagne pour le non, nous avons perdu. Est-ce que ça change notre avis ? Non.

Pourquoi ne pas avoir appelé à boycotter ce scrutin ? "C’était une question".

"Nous avons, nous les Européens, un problème avec l’Union européenne telle qu’elle est."

"Je ne suis pas d’accord avec cette idée qu’on irait mieux en quittant l’Europe", en réponse au nouveau slogan de Jean-Luc Mélenchon.

Les invités
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.