"Si l'acceptabilité sociale n'est pas établie, nous en tirons les enseignements." Invitée de Pierre Weill, Christiane Taubira a ouvert la porte à un retour sur sa proposition de réforme sur la conduite sans permis.

La ministre de la Justice Christiane Taubira s'est dite vendredi prête à revenir sur son projet de ne plus considérer la conduite sans permis comme un délit mais comme une simple contravention si "la société" n'y est pas favorable.

"La justice du 21ème siècle"

Qu'on se rassure, il ne s'agit pas de remplacer les magistrats par des machines. L'objectif est d'une part de renforcer l'indépendance des magistrats (c'est le projet de loi organique) et d'autre part de rapprocher la justice , souvent perçue comme complexe et peu accessible, du citoyen (c'est le projet de loi ordinaire).Avec ces projets de lois, que l'Assemblée devrait examiner à l'automne, la Garde des Sceaux promet une justice "plus proche, plus efficace, plus protectrice". Très concrètement, la réforme présentée ce matin en Conseil des ministres propose des mesures pratiques, pour garantir un accès au droit plus équitable.

Quelles sont ces mesures pratiques ? Les précisions de Corinne Audouin

► ► ► LIRE | Les priorités du gouvernement pour la rentrée

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.