C’est à lire dans Le Monde daté d’aujourd’hui, un reportage à l’usine qui, à vingt kilomètres de la Tour Eiffel, produit les boules Quiès.

Entreprise française, fabrication française, les descendants de l’auguste apothicaire fondateur sont encore aux manettes. Et le marché du silence se porte remarquablement bien, nous dit Le Monde, les ventes ne cessent d’augmenter, la marge sur la boule Quies est florissante.

Une marque ancienne

Parmi les premiers clients, Marcel Proust, qui longtemps s’est couché de bonne heure. Il est chafouin : « J’ai eu un commencement d’otite par suite du bouchage d’oreilles par ces boules que je mets pour dormir et qui sont très difficiles à retirer ». Quant à la première réclame pour les boules Quies, en 1918, elle est claire : « Que ceux dont le sommeil est léger ou qui ont des voisins bruyants, que les névrosés, les neurasthéniques, les malades respirent, car ils vont dormir ! ».

A cette liste de névrosés, on peut ajouter les matinaliers. Pas tous : vous Dominique ? Vous Thomas ? Ou les matinaliers sur la brèche comme Marc Fauvelle qui dort, lui, avec une seule boule Quies. Voilà, il fallait révéler LE secret de l’homme le plus écouté de France ! 

Extrait Quiet Nights - Corcovado de Stan Getz & Joao Gilberto 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.