bernard tapie dédouane de nouveau nicolas sarkozy
bernard tapie dédouane de nouveau nicolas sarkozy © reuters
Dans vos journaux ce matin, Bernard Tapie encore. Et son interview-coup de poing de 27 minutes hier soir face à David Pujadas sur France 2. _« Ne vous fâchez pas, Bernard »_ Nous, on est allé faire un tour sur le site web promu par Tapie hier soir et dans lequel son fils Laurent prend sa défense, affairetapie.info C’est assez copieux, très bien documenté, avec renvoi sur toutes les décisions de justice, en vue de démontrer que l’homme d’affaires n’a ruiné personne, que c’est lui qui a été volé par le Crédit Lyonnais… etc. Avec des portraits acides de la bande prétendument acharnée à sa perte, Bayrou, Peyrelevade, Courson… _« Vous avez raison, Bernard »_ Laurent Tapie explique aussi ce qui l’a décidé à faire ce site. Ce ne sont pas les révélations de la presse sur l’enquête judiciaire, souvent accablantes et qui tendent à montrer que l’arbitrage a été pipé. Non, ce sont deux journalistes de la télé. D’abord Yves Calvi, qui a eu le malheur de faire un « Mots Croisés » consacré à l’affaire Tapie il y a un mois. Et aussi une journaliste de BFM TV qui faisait le pied de grue devant la Cour de justice de la République et rappelait à chaque intervention que « Christine Lagarde était toujours entendue pour s’expliquer sur les 403 millions d’euros d’argent public reçus par Bernard Tapie sur le dos des contribuables ». « Cette petite journaliste, écrit Laurent Tapie, pourtant sans expérience et que personne ne connaît, a été le déclencheur final de ma décision de faire ce site ». Eh bien moi, c’est cette phrase qui a été l’élément déclencheur de ce billet que je dédie à tous les petits journalistes que personne ne connaît. Extrait « Sauve qui peut »
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.