Elle s’appelle Evelyne. Et chaque fois que retentit le crescendo le plus célèbre du monde…

Extrait du Bolero de Ravel.

Ça tombe dans la poche d’Evelyne.

Enfin ça tombait. Puisque depuis hier, le Boléro de Ravel n’appartient plus à ses héritiers, il est dans le domaine public en France.

Evelyne, vous ne la connaissez pas, Maurice Ravel non plus.

Elle est, résumait Le Figaro de samedi à propos de cette multimillionnaire installée en Suisse… elle est la fille unique de la seconde épouse du mari de la masseuse de la femme du frère de Ravel –c’est vous dire s’ils étaient proches…

Le frère Edouard Ravel, qui a survécu plus de 20 ans à Maurice et qui n’avait pas de descendant direct, mais qui avait un coiffeur, le mari de la masseuse…

Extrait.

Si si ça se joue encore et ça fait gagner des millions.

On pourrait en rire si Evelyne, la belle-fille du coiffeur ne disposait encore du droit moral sur les œuvres de Ravel.

Et du pouvoir de faire interdire ceci.

Extrait.

Le Boléro en reggae par Frank Zappa, morceau interdit, album retiré du marché en 91, sur injonction des ayants-droits.

Ou, autre exemple, cela…

Extrait.

Le Bolero par Benny Goodman.

Je vous recommande l’enquête du Figaro de samedi.

Le captivant feuilleton-documentaire de Culturebox « Qui a volé le Boléro ? », ça a été diffusé sur France 5.

Et puis la journée spéciale de demain, sur France Musique, Free Boléro… pour célébrer la légère perte de revenus d’Evelyne.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.