Ça se passe de l’autre côté de l’Atlantique. Après la fusillade du lycée de Parkland en Floride, l’histoire d’un homme et d’un adolescent.

L’adolescent, c’est David Hogg. Lycéen, survivant de la fusillade, son visage a fait le tour des Etats-Unis où il est devenu LE porte-parole de ceux qui militent pour le gun control, le contrôle des armes à feu… 

L’homme, c’est Alex Jones, conspirationniste et star de l’ultra droite américaine… Des millions d’abonnés qui le suivent sur sa chaîne Youtube… Après la fusillade de Parkland, il a hurlé au complot – Ah tiens, pourquoi la police n’est-elle pas intervenue immédiatement ? Ah tiens, pourquoi les secours ont-ils mis autant de temps à intervenir ? Et Alex Jones accusait David Hogg d’être un acteur payé par CNN et le lobby anti armes… 

Vous avez bien entendu… Il accusait le lycéen de n’être qu’un usurpateur… Une vidéo devenue virale et finalement interdite par YouTube… 

Et comme dans un mauvais western, l’histoire se termine par un duel… Alex Jones et sa grosse voix, face caméra... 

Viens débattre au nom du 1er amendement, celui qui garantit la liberté d’expression… 

Le débat aura-t-il lieu ? Sincèrement, j’espère que non… 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.