Eh bien non, finalement, tout bien réfléchi… la mort par électrocution de Claude François ne deviendra pas un exercice de physique-chimie pour les élèves de 3ème.

Je vous rappelle l’énoncé tel qu’il devait paraitre dans le nouveau manuel des éditions Bordas, à la rubrique : corps, santé, bien-être et sécurité.

« Alors qu’il prenait un bain, le chanteur Claude François remarqua que l’applique surplombant sa baignoire n’était pas droite, etc… Vous connaissez la suite.

D’où la question pratique : « D’après le rapport de police, la résistance de son corps était faible et a permis le passage d’une forte intensité. Que signifie cette conclusion ? »

Vous voyez le bon goût…

Sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours, les profs se déchaînent.

Et Le Figaro nous apprend ce matin que Bordas fait son mea-culpa, en annonçant que la page sera réécrite, que Claude François ne figurera pas dans le manuel. L’éditeur explique qu’il n’a voulu choquer personne, et que l’exemple a été mal interprété.

Ce qui pour un chanteur, est tout de même dommage.

Extrait de « Chanson populaire » par Vincent Baguian.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.