Hier, Anne Bert est partie.

Elle avait pris la décision de recourir à l’euthanasie en Belgique, pour ne pas subir les effets de la terrible maladie de Charcot, dont elle parlait en ces termes, à votre micro Léa, sur France Inter.

Extrait

Anne Bert a donc été euthanasiée hier, comme elle le désirait. Quel sentiment domine quand on a pris une telle décision ? Ecoutez les mots d’Anne Bert…

Extrait

Voilà, on gardera le souvenir de cette joie… La joie claire, sereine, réfléchie d’être délivrée et de ne pas abdiquer sa liberté devant la maladie… Quelle femme Léa !

Le tout dernier été d’Anne Bert est publié chez Fayard.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.