Les 50 ans de France Inter.

Et cette question : qu’est-ce qui fait un bon matinalier ?

Eh bien, entre autres qualités, le matinalier qui le plus souvent se bagarre contre la pendule et tente de faire rentrer ½ litre dans une chope de 33… Le matinalier doit aussi savoir meubler.

Exemple, en 1978 sur Inter avec Pierre Douglas qui, si on parle d’ameublement, a pu ce matin-là garnir tout un étage de la maison de la radio…

Extrait.

Et Arlette Chabot démarra son journal...

C’était Pierre Douglas avec Annette Pavy dans la matinale d’Inter en novembre 78.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.