C’est à lire dans Le Figaro ce matin, Le Figaro qui poursuit son traitement attentif de ce qui se passe à l’école depuis que Jean-Michel Blanquer est arrivé Rue de Grenelle.

Ce n’est pas faire injure à ce journal que de dire que l’a priori est favorable au nouveau ministre de l’éducation auquel est prêtée une volonté de rupture avec ce qui se faisait avant lui.

Mais Le Figaro s’interroge ce matin sur la nouvelle place qu’occuperaient les neurosciences à l’école. Jean-Michel Blanquer semble attaché à cette discipline qui permettrait de mieux comprendre comment un enfant apprend et, de ce fait, permettrait aussi de mieux enseigner. Sur le site du ministère, un contenu pédagogique détaille, à la minute près, c’est fascinant, une journée type inspirée par les neurosciences.

Les neurosciences vont-elles remplacer les sciences de l’éducation, la sociologie, la psychologie, ces disciplines classiques de la réflexion sur l’école ? Des chercheurs s’en inquiètent, le ministère dément, le débat intellectuel est passionnant.

C’est à lire dans Le Figaro ce matin, sous la plume de Marie-Estelle Pech.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.