Avec deux informations ce matin...

L'abracadabrantesque rumeur d'un trafic d'enfants sur Mars
L'abracadabrantesque rumeur d'un trafic d'enfants sur Mars © Getty / Tim Bird

La première nous vient des États Unis, où les conspirationnistes viennent de s’inventer un nouveau terrain de jeu, à leur démesure.

Il y a quelques jours, un célèbre militant d’extrême droite, Alex Jones, très suivi à la radio et sur sa chaîne YouTube où il compte deux millions de groupies, consacre son émission aux derniers scandales de pédophilie qui touche le Vatican. Et là... surprise : un expert vient expliquer que l’affaire ne serait en fait qu’un écran de fumée pour cacher un scandale bien plus grave encore.

Depuis des années, tenez vous bien : la NASA kidnapperait des enfants, sur Terre, puis les enverrait sur Mars, où ils formeraient une colonie d’esclaves sexuels. La meilleure preuve que c’est vrai, ajoutait l’expert, c’est qu’on n'en parle pas !

L’affaire en tous cas a été jugé suffisamment grave par la NASA pour qu’elle se fende d’un démenti officiel en bonne et due forme. "Non, non, nous n‘envoyons pas d’enfant sur Mars, pas non plus d’esclaves sexuels, ça ne rentre pas dans le cadres de nos missions". On se pince un peu pour y croire....

L’autre info, elle n’a rien d’une fake news

On va rejouer Armageddon dans l’espace...

Extrait Armageddon

Vous vous souvenez du film ou Bruce Willis film sauvait la planète en détruisant une météorite ? Et bien, la NASA s’apprête à tester son arme anti-astéroïde. Un engin de 300 kilos, gros comme un frigo, qui décollera en 2020. 18 mois plus tard, il s’écrasera à la surface d’un astéroïde, baptisé Diddymoon. Dont on verra ensuite, si la trajectoire a changé. Ça peut toujours servir, au cas où une météorite aurait la mauvaise idée de nous foncer dessus..

Extrait de la chanson "Space Oddity" signé Bowie en 1969...

L'équipe
  • Marc FauvelleJournaliste, présentateur des journaux de 6H30 et 8H, en semaine
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.