Et voici maintenant le bêtisier de la FIFA.

C’est souvent comme ça, quand une affaire s’emballe, que les esprits s’échauffent, on en vient à dire n’importe quoi ou à parler n’importe comment.

Premier à concourir : Jérôme Valcke… numéro deux de la FIFA, Premier ministre, bras droit de Sepp Blatter depuis huit ans… et lui-même mis en cause par l’enquête américaine… Jérôme Valcke qui dans une interview exclusive à Jacques Vendroux, vole au secours de son patron en soulignant l’immensité du travail accompli depuis 40 ans.

Extrait interview.

Voilà, premier point : l’univers n’est pas assez grand pour mesurer le chemin parcouru par le football mondial.

Et puis surtout, Sepp Blatter, la FIFA, sa direction n’ont vraiment rien à se reprocher. Jérôme Valcke le dit la main sur le cœur… et même plus que ça…

Extrait interview.

Le bras droit dans les yeux du téléphone… et qui le jure sur la tête de son ordinateur…

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.