Questions autour de la flamme olympique. Tout d'abord la symbolique du feu. D'où vient-elle ?

Relais de la flamme olympique à Utatuba (Brésil) le 23 juillet 2016
Relais de la flamme olympique à Utatuba (Brésil) le 23 juillet 2016 © Getty / Brazil Photo Press/CON / Contributeur

Du mythe de Promethée qui se vit confier par Zeus la mission de créer l’humanité et de doter les humains de dons nécessaires à leur survie.

Mais Zeus avait interdit le feu aux hommes... Car c'était l'attribut de sa puissance divine.

Je vous passe tout l'imbroglio... les "c'est moi le plus grand des Dieux..."

Prométhée le déroba et le donna quand même aux hommes.

Le héros fut puni par Zeus qui le fit attacher à un rocher où un aigle venait chaque jour lui ronger son foie qui se régénérait chaque nuit.

La symbolique de cet épisode veut que le progrès et la connaissance s’acquièrent dans la douleur.

Quand eut lieu le premier relais ?

1936... pour les Jeux de Berlin appuyé par le chef de la propagande nazi... Goebels. On l'aurait presque oublié.

Qui sera le dernier relayeur ce soir... dans le stade Maracana ? Une légende du sport brésilien... sans doute. Ou un jeune, porteur d’espoir.

Comme pour les Jeux de Tokyo en 1964... le dernier relayeur fut Yoshinori Sakaï, étudiant né le 6 août 1945... à Hiroshima...

En 2000 à Sidney... ce fut Cathy Freeman. L'Australienne... aborigène... à qui on ne donnait pas de récompense... enfant... quand elle gagnait une course. Car c'était réservé aux enfants blancs. C'est beau le sport...

La flamme a franchi le cercle polaire... a été transmise par satellite... a sauté en parachute... a fait du ski... du chameau...

Mais la flamme a eu aussi ses états d'âme...

Elle s'est éteinte en 76 à Montréal... victime de l'orage... Idem en 2004 à Athènes... mais à cause du vent...

La flamme a aussi été éteinte à Pékin en 2008. Mais par les organisateurs en raison des manifestations de protestation pour les droits de l'homme...

Elle ne fait pas toujours ce qu'elle veut la flamme...

Extrait d'Allumer le feu des Brigitte

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.