On ne peut pas toujours tout prévoir.

Même quand on en a fait son métier, même pour un prévisionniste.

Prenez Philippe Verdier, c’est l’un des visages de France 2, chef du service météo de France Télévisions. Et il est l’auteur d’un très curieux livre sur le climat, où il est question de scientifiques manipulés et politisés, de médias aveuglés et de citoyens otages d’une machine de guerre destinés à nous maintenir dans la peur.

Verdier, lui n’a pas peur des dérèglements. Il était l’invité vendredi des Grandes Gueules de RMC… 36 heures avant que le ciel ne tombe sur la tête des habitants de la Côte d’Azur – on ne peut pas tout prévoir…

Extrait "Les Grandes Gueules"

Le M. Météo de F2 Philippe Verdier. Avec la chanson qui va bien : Carlos, "Sénor Météo".

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.