France Inter a remporté hier soir, pour la deuxième année consécutive, le prix du meilleur coup journalistique, au Grand Prix des Médias CB News.

Après Omar Ouahmane l’an dernier pour sa traversée en mer avec des réfugiés syriens, c’est Sophie Parmentier qui a reçu le prix pour « Les fiancées du djihad », diffusé dans l’émission « Interception ».

Sophie Parmentier y recueille la parole rare de jeunes françaises, de retour de Syrie. On estime qu’elles sont environ 300 parties parfois en famille, avec mari et enfants, parfois seules, pour épouser un combattant sur place. La plus jeune de ces « fiancées » n’avait que quatorze ans.

Sarah est l’une de ces « revenantes », elle a passé six mois en Syrie avec ses trois jeunes enfants, elle a rejoint son mari, combattant dans une organisation terroriste. Elle a fini par le quitter quand celui-ci a voulu qu’elle se fasse exploser avec ses enfants. Elle se confie, la voix déformée, à Sophie Parmentier.

Depuis son retour, Sarah a été jugée pour association de malfaiteurs terroriste et condamnée à une peine de prison aménageable.

Le deuxième volet de l’enquête de Sophie Parmentier sera consacré aux mineurs mis en examen pour terrorisme et aux enfants de retour de Syrie. … « Les enfants de Daech », dans Interception le dimanche 24 septembre 2017 sur Inter.

Fiancées du djihad, le reportage de Sophie Parmentier

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.