« Il ne m’énerve pas. Il m’agace ».

C’est Pierre Moscovici qui parle ainsi de son collègue Arnaud Montebourg, dans des propos rapportés par Le Monde .

Et voilà le dossier Mittal qui réveille au gouvernement des détestations qui n’ont rien à envier à celle des chefs de la droite.

Tenez : Ayrault –Montebourg.

Voilà 4 ans que ces deux-là se regardent en chiens de faïence, ou ne se regardent pas du tout, comme hier à Matignon face aux syndicats de Florange. Souvenir de 2008, quand Montebourg tentait de piquer à Ayrault son fauteuil de président du groupe PS à l’Assemblée…

Extrait interview sur France Inter (2008)

Arnaud Montebourg sur Inter en 2008… au moment où à l’approche du Congrès de Reims, le député de Saône-et-Loire se rangeait derrière la candidature de… Pierre Moscovici.

Eh oui, on l’a oublié. Avant de cohabiter difficilement à Bercy, ils ont formé un duo, ils se sont embrassés, complimentés… comme ici chez Montebourg à Frangy-en-Bresse…

Extrait reportage à Frangy-en-Bresse

Oui, Collomb, Guérini, Montebourg, tout cela parait si loin. « Arnaud ne m’énerve pas, il m’agace », dit Pierre aujourd’hui.Qu’est-ce qu’on pourrait trouver pour illustrer cela ?

Le Père Noël ?

Extrait « Le Père Noël est une ordure »

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.