« Nous irons à Kiev dès ce soir ».

François Hollande a donc fait le coup du départ-surprise. Je m’exprime et j’agis sur le champ. Et je le montre. Un coup déjà joué par François Mitterrand il y a exactement 30 ans. Antenne 2, le 16 janvier 85, il est question des troubles en Nouvelle-Calédonie.

Extrait interview François Mitterrand.

Les journalistes sont bouchée bée.

Le voyage présidentiel fait les gros titres. Reléguant les questions économiques au second plan. Ce qui tombe bien, puisque face à la montée du chômage, le président n’a pas grand-chose en magasin.

Sauf à répéter ce message, qui aurait pu être repris mot pour mot par François Hollande hier : il n’y pas d’alternative à la politique de rigueur.

Extrait.

François Mitterrand à la télévison le 16 janvier 1985.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.