Toute la famille était là, sur tous les plateaux, sur toutes les ondes : Jean-Marie, Florian, Marine, Marion… sans oublier le cousin Robert, Robert Ménard, qui compte les petits Mohammed… mais qui les compte dans sa tête, hein, sans dresser de liste. Calcul mental.

Jamais sans doute depuis près de 20 ans et la scission mégrétiste de décembre 98, l’extrême-droite n’avait –dans une même journée- autant saturé l’espace médiatique.

Jusqu’à nous inviter dans la chambre à coucher de Jean-Marie Le Pen.

Oui sans hésitation, c’est la phrase du jour, celle de Jany Le Pen, l’épouse de Jean-Marie invitée par RTL à commenter la détresse du vieux chef trahi par sa fille…

Extrait.

Oui oui, il s’agit bien du lever de Jean-Marie Le Pen.

Extrait.

Voilà voilà.

Une petite chanson ?

Mais non justement, on ne chante plus.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.