Donald Trump a décidé de prendre quelques jours de vacances... Lui qui disait durant sa campagne que ce n'était pas son style.

Donald Trump le 4 août 2017, avant son départ en vacances dans le New Jersey
Donald Trump le 4 août 2017, avant son départ en vacances dans le New Jersey © Maxppp / MICHAEL REYNOLDS

On l’entend régulièrement dire tout et le contraire de tout.

Dernier exemple : ses vacances. Donald Trump a quitté Washington vendredi dernier pour des vacances de 17 jours dans un club de golf dont il est le propriétaire.

La presse américaine affirme que Trump prend bien plus de vacances que son prédécesseur, Barack Obama. Le Washington Post a comptabilisé le nombre de jours passés par Donald Trump dans ses résidences ou consacrés à une partie de golf. Et bien depuis son arrivée au pouvoir, il s’est offert 53 jours de loisirs contre 15 contre BO. Pourtant durant sa campagne électorale, Donald Trump se proclamait grand travailleur, anti-vacances.

Extraits.

« Si je suis élu, je vous promets que je ne prendrai pas de longues vacances. Si j’en prends d’ailleurs, je n’ai pas le temps pour les vacances »

« J’adore travailler, je ne suis pas très vacances »

« J’adore le golf, mais je n’ai pas le temps. Il faut travailler »

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.