Un même titre à la Une du Figaro et de L’Humanité : le choc.

Et une même inquiétude partagée par Le Parisien et Libération pour le coup d’après : Le FN aux portes du pouvoir, titre le premier.

Tandis que pour Libé : "ça se rapproche".

Le Parisien qui raconte la colère de Nicolas Sarkozy hier soir devant les siens : « Après cela, qu’on ne me dise plus que la France n’est pas à droite. Elle l’est plus que jamais »

D’où ce discours de compréhension à l’égard des électeurs FN…

Extrait discours Nicolas Sarkozy.

Et voilà, 20 ans que ça dure. Et que ça ne produit aucun effet.

20 ans qu’après chaque raclée électorale et chaque montée du FN, les politiques promettent que le message sera entendu, la colère prise en compte.

En voici un florilège non exhaustif…

Extraits.

Vous avez reconnu Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin, Jacques Chirac, Ségolène Royal.

Et François Hollande qui disait ceci en mai 2002, 15 jours après le 21 avril et le premier choc électoral lié au FN…

Extrait discours François Hollande le 5 mai 2002.

Nous y sommes encore...

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.