Dis donc, me disait Thomas Legrand en arrivant ce matin –là chers auditeurs, je vous fais entrer dans les coulisses du 7/9.

Dis donc –oui Thomas Legrand est souvent familier dans son expression privée… « Dis donc, ça fait longtemps qu’il n’y a pas eu de chanson idiote dans le 7h43 ».

C’est vrai, reconnaissais-je, alors que j’avais justement entre les mains le dernier numéro de L’Express et cet édito de Christophe Barbier consacré à Alain Juppé, adulé –écrit-il- par ces sympathisants UMP conservateurs mais tolérants, qu’ils se nomment Denise, Jean-Pierre ou Georgette.

« Ainsi, poursuit Barbier, celui qui tout prêt d’arrêter la politique, écrivit la Tentation de Venise incarne désormais la tentation de Denise ».

Alors voyons Venise, Denise… On la tient. La chanson idiote…

Extrait de « Que t’es triste Denise »

C’était Suzanne Gabriello dans une parodie du Venise d’Aznavour.

Satisfait Thomas ?

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.