.C’était en janvier 2013, 2 ans avant la parution de Soumission...

C’est un universitaire écossais du nom de Gavin Bowd. Il est l’ami de Michel Houellebecq depuis 20 ans et le traducteur anglais de ses livres depuis 10 ans.

Ce qui n’est pas de la tarte, raconte Bowd, notamment pour les métaphores sexuelles chères à Houellebecq : allez donc transposer en anglais une phrase comme « Broute-moi la bande de Gaza » !

Gavin Bowd publie ses souvenirs, Mémoires d’outre-France, dont les bonnes feuilles sont dans l’Obs… souvenirs d’un ancien militant communiste qui se demande comment nos sociétés sont passées du communisme au Front national, de la lutte contre le capitalisme à celle contre l’islam.

Et son livre débute par le récit d’une soirée arrosée chez Houellebecq, dans sa tour du 13ème arrondissement. Où l’écrivain annonce qu’il va appeler à une guerre civile pour éliminer l’islam de France. Et appeler aussi à voter Marine Le Pen.

C’était en janvier 2013, 2 ans avant la parution de Soumission.

Il n’y aura pas d’appel. Le récit de Bowd suggère que ce qui a dissuadé Houellebecq, c’est son désir de respectabilité, son grand rêve de consécration mondiale, son obsession d’avoir un jour le Prix Nobel de littérature.

Extrait.

Les Mémoires d’outre-France de Gavin Bowd paraissent aujourd’hui aux Editions des Equateurs.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.