Marianne Ihlen, muse de Léonard Cohen est décédée fin juillet.

Leonard Cohen
Leonard Cohen © Sipa / Charles Sykes/AP/SIPA

Avant qu’elle ne meure, Leonard Cohen a fait parvenir à sa muse, Marianne Ihlen, une lettre d’adieu magnifique.

Extrait de la lettre :

Marianne, le temps où nous sommes si vieux et où nos corps s’effondrent est venu, et je pense que je vais te suivre très bientôt. Sache que je suis si près derrière toi que si tu tends la main, je pense que tu pourras atteindre la mienne. Tu sais que je t’ai toujours aimée pour ta beauté et ta sagesse, je n’ai pas besoin d’en dire plus à ce sujet car tu sais déjà tout cela. Maintenant, je veux seulement te souhaiter un très bon voyage. Adieu, ma vieille amie. Mon amour éternel, nous nous reverrons

Marianne Ihlen avait inspiré à Léonard Cohen les chansons “So long, Marianne” et “Bird on the Wire”.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.