C’est un article passionnant, à lire sur le site slate.fr, consacré à la nouvelle traduction en anglais de l’Odyssée d’Homère.

C’est une femme, Emily Wilson qui, pour la première fois dans cette langue, assure la traduction. 

Pendant longtemps, note Jean-Marie Pottier, Ulysse était décrit comme un  homme «rus黫sage»«prudent»«subtil»«adroit»«courageux». Un guerrier «fertile en stratagèmes»«fécond en ressources», qui connaît mille «tours»«expédients» ou «astuces».

Dans cette nouvelle traduction, je trouve ça génial, il est devenu « un homme compliqué ». Un blog le souligne avec humour : Ulysse «est assurément le genre de type qui utilise “It's complicated” comme statut amoureux sur Facebook». La traductrice explique qu’elle aurait aussi pu le décrire comme un « mari errant ».

Une autre femme avait déjà traduit L’Odyssée, Anne Dacier, en 1714 pour la première version complète du texte en français. «Muse, contez-moi les aventures de cet homme prudent...», à comparer donc à « parle-moi d’un homme compliqué ».

 L’article est passionnant, il est signé Jean-Marie Pottier, à lire sur le site slate.fr. Enfin une contribution utile à la question de l’art et du genre, dans le sillage du mouvement de libération de la parole des femmes.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.