« Et si Nicolas Sarkozy annonçait qu’en cas de réélection, il proposera le ministère de l’Intérieur à Marine Le Pen ? »

La scène se passe dans l’entre-deux tours de la présidentielle, les conseillers du président-candidat cherchent le bon geste, la bonne parole qui pourraient faire revenir à lui les électeurs frontistes.

Et c’est donc l’un des hommes du premier cercle sarkozyste, Camille Pascal, qui ose cette idée de promesse de faire rentrer Marine Le Pen au gouvernement.

La révélation figure dans le livre que les journalistes Eric Mandonnet et Ludovic Vigogne, publieront dans dix jours chez Grasset : « Ca m’emmerde ce truc », citation du candidat juste avant son débat avec Hollande… 14 jours dans la vie de Nicolas Sarkozy, 14 jours de campagne du 2nd tour.

D’après les auteurs, la solution Pascal d’une main tendue à Le Pen, n’a jamais été formulée devant le Président. Mais l’anecdote raconte, parmi d’autres, comment la digue érigée autour du FN n’a cessé de se fissurer dans cette campagne et pourquoi d’autres que Sarkozy continuent, aujourd’hui, leurs coups de pioche…

Extrait « Le petit pain au chocolat » de Joe Dassin.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.