La chanson du jour est une vieille publicité radio, une réclame pour du pastis...

Et là vous vous dites –mais qu’est-ce qui lui prend de nous vendre du pastis à même pas 8 heures du matin, il a passé la nuit avec Beigbeider ?

Non non, le sujet c’est une expression hors d’âge, un diminutif pas très flatteur mais qui court depuis 3 ou 4 ans les couloirs de l’Elysée et qui se retrouve ce matin à la une du journal Libération.

Vous y verrez un cliché de François Hollande à la tribune de la salle Wagram, avec ce titre : Pépère –sans guillemets- Pépère se réveille…

Extrait.

C’est pépère par Pierre Daragon, une publicité Pernod de 1935.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.