L’information du week end nous vient du Vatican...

Les hosties doivent être de pur froment et confectionnées récemment. Et sans levain, évidemment, il s’agit de pain azyme
Les hosties doivent être de pur froment et confectionnées récemment. Et sans levain, évidemment, il s’agit de pain azyme © AFP / Pedro Pardo

Où la très sérieuse Congrégation pour le culte divin et la Discipline des sacrements a pris la plume, samedi, pour écrire à tous les évêques de la planète. Au menu, c’est le cas de le dire, la composition du vin de messe et des hosties, qu’ils présentent a leur ouailles au moment de la communion. Commençons par le vin : il doit être fabriqué a base de raisin uniquement rappelle le Vatican (pour ceux qui serait tenté par un vieil alcool de poire). Et les prêtres sont invités a le conserver dans de bonnes conditions pour qu’il ne tourne pas au vinaigre.

Sur la composition des hosties, des indications très précises

Mais c’est sur les hosties, que le vademecum est le plus complet. Elles doivent être de pur froment et confectionnées récemment, précise tout d’abord le texte. Sans levain, évidemment, il s’agit de pain azyme.Pas question de se faire plaisir en y incorporant fruits, sucre ou miel. Ce serait un grave abus préviennent les évêques. Enfin, les OGM sont tolérés dans la fabrication, mais les hosties sans gluten, elles, ne sont pas conformes, car cela dénaturerait le processus.Tant pis pour les allergiques, la messe est dite....

Extrait de la chanson "Le curé" signé Michel sardou, en 1973

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.