Ça sent la poudre dans vos journaux. Et pas la poudre de perlimpinpin.

Ça craque de partout. A droite, où les juppéistes sont en marche vers Emmanuel Macron, croit savoir Le Canard Enchaîné. A gauche : un poing, une rose en 2 morceaux à la une du Parisien. Et ce titre : la fin du PS. Macron dynamite le parti socialiste, c’est aussi la manchette du Figaro.

Et cela, alors que nous sommes le 10 mai. Fait remarquer Nicolas Beytout dans son édito de L’Opinion.

36 ans après le 10 mai 81, symbole de l’arrivée de la gauche au pouvoir, le 10 mai 2017 restera comme le jour du dernier Conseil des ministres d’une gauche à l’agonie.

L’heure des adieux pour François Hollande à la Une de Libération qui a suivi de près sa dernière semaine.

Et pour ses ministres, ainsi présentés sur le site web de l’Elysée…

Extrait.

En attendant une nouvelle gouvernance, un nouveau style ?

Extrait.

Un remix du youtubeur Khaled Freak, remix d’une réplique du débat de mercredi face à Marine Le Pen.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.