Mais qu’est-ce que c’est que cette émission qui part en live ? C’était hier soir sur France Inter , Pascale Clark en mode DJ, poussant des disques puisqu’elle n’est plus journaliste.

Enfin officiellement. Décision de la commission professionnelle de lui retirer ce rectangle en plastique barré de tricolore, qu’elle lui avait accordé et renouvelé depuis 30 ans. Plus de carte de presse.

Au double motif qu’elle est rémunérée en qualité de productrice, sous le statut d’intermittent du spectacle. C’est vrai mais ce n’est pas nouveau.

Et puis surtout « A’Live ne présente pas le caractère d’une émission d’information ».

Alors là, il faut qu’on m’explique. Des interviews, des chroniques, des reportages d’actualité, avec des invités d’actualité… avec parfois des extraits repris dans cette matinale… vous appelez ça comment Mesdames et Messieurs de la Commission de la Carte ?

Des variétés ?

Voici 30 ans qu’on fait le même métier avec Pascale Clark. Journaliste… ce qui n’est pas un statut, c’est un métier. Et… on va continuer à faire le même.

Moyennant une petite remise à niveau.

Moi c’est 56728, enfin c’était.

Est-ce qu’on va entendre le bruit des ciseaux qui mordent dans le plastique ?

Voilà, une carte de presse coupée en deux et qui part à la poubelle. C’est une bonne chose de faite.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.