Patrick Modiano, écrivain de la mémoire, devenu écrivain du monde. Une vie à arpenter Paris, à y chercher les traces et les tourments de l’Occupation. Des livres, des films, quelques chansons, et un coup de fil, hier, venu de Stockholm.

Extraits de « Radioscopie » (1972), Françoise Hardy « Etonnez-moi Benoît », des extraits de « Bon voyage » de Jean-Paul Rappeneau, de « Lacombe Lucien » de Louis Malle dont il a co-signé les scenarios. Enfin, le « baiser Modiano » de Vincent Delerm.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.