Chacun sait que la mode est un éternel recommencement.

Mais personne n’avait imaginé le retour en masse dans les cours de récréation d’un jeu des années 80… un casse-tête multicolore du nom de… Rubik’s cube.

Oui, engouement incroyable pour cet objet addictif inventé il y a 40 ans par Ernö Rubik, un architecte hongrois.

Essayer d’en trouver un ces temps-ci dans un magasin de jouet est plus difficile encore que d’en aligner les côtés. Rupture de stock.

Le distributeur français qui en a écoulé 500.000 l’an passé, prévoit d’en vendre le double en 2016.

Les raisons d’après Le Figaro : des profs qui y voient un intérêt pédagogique, à des parents quadras ou quinquas qui en ont la nostalgie, le marketing du fabricant. Et aussi, des tutoriels disponibles sur internet, ce qui n’était pas le cas évidemment il y a 30 ans.

Extrait de "Rubik’s cube", par le groupe Athlete.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.